AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it's a man's world, but it would be nothing without lullaby and sunny. (PV)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sunny-Carter Harewood
DON'T LOVE ME ♥ everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 10/07/2010
Pseudo : sparklingdiamond
Copyright : PSYCHOZEE (avatar)
Citation : « i'm not in love, i just can't stop thinking about you. »

MessageSujet: it's a man's world, but it would be nothing without lullaby and sunny. (PV)   Sam 10 Juil - 20:55




the best friendthe bride

Je failli une nouvelle fois me casser la geule sur le trottoir en marchant avec mes toutes nouvelles chaussures. Mes premières Jimmy Choo, commandées sur Internet. Je n'avais aucunement l'habitude de porter ce genre de trucs, mais il me fallait bien une paire de chaussures chics pour les occasions, et puis il fallait bien que je les porte un peu avant de passer une soirée entière avec. En tout cas, je comprenais parfaitement les mannequins qui se plantaient pendant les défilés. Ces trucs étaient de vraies échasses. C'est sûrement pas Jimmy qui marche avec. Enfin bref. Tout ça en m'allant chez Lullaby tout en ayant l'air d'une vache avec ma gomme à mâcher grosse comme mon oeil et en essayant de ne pas me rompre le cou. J'avais l'air d'une jeune femme tout à fait normale en apparences, mais à l'intérieur les pensées se bousculaient affreusement et j'avais peur que mon cerveau explose tant j'étais préoccupée par mille choses à la fois. En premier, il y avait Caleb. Mon bestfriend, ou plutôt mon tout nouveau fuckfriend. En effet, nous avions dernièrement eut des ébas sexuels sauvages - selon lui, et ça me tracassait énormémment. Ensuite, Oakley. Je ne savais pas ce qu'il avait, mais il allait mal, et je détestais ça. Puis, Lullaby. Elle était étrange, elle semblait vouloir éviter de parler de certaines choses, et je savais qu'elle ne me disait jamais tout. C'est pourquoi j'allais chez elle, pour clarifier les choses.

Je passai la clôture du terrain Forbes et m'avançai sur ce terrain 1 milliard de fois trop grand pour une si petite famille. Je m'étais déjà perdue dans cette villa, et depuis je ne m'y aventure jamais seule. Je toquai à la porte et on m'ouvrit. La petite roumanienne qui me répondit me pointa les escaliers. Je ne la remerciai pas, tant elle était impolie. Son regard froid me glaça le sang et je me dépêchai de monter à l'étage pour y trouver Lullaby. Je me souvenais du chemin jusqu'à sa chambre, au moins. Dans le couloir, je décidai d'enlever ces saletés d'escarpins. Arrivée devant la chambre de Lullaby, je toquai à la porte, mais elle s'ouvrit toute seule, n'étant pas fermée. Je m'avançai doucement dans la vaste pièce et manifestai ma présence, car Lullaby était dos à moi et ne semblait pas avoir senti ma présence. « Hey, tu dors mon enfant ? » dis-je, riant doucement. Elle se tourna brusquement, sûrement l'avais-je effrayée. « Pardonne-moi, la prochaine fois je garderai mes talons, tu m'entendras peut-être un peu plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby Forbes-Booth

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 10/07/2010
Pseudo : dreamer ou juju pour les intimes.
Copyright : foolish pleasure

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage: vingt-deux ans
Métier: mannequin
Relationships:

MessageSujet: Re: it's a man's world, but it would be nothing without lullaby and sunny. (PV)   Sam 10 Juil - 21:25

Cela faisait quelque semaine que ma famille avait débarquée sur l'île pour l'été et cette fois-ci avec notre toute nouvelle belle famille, la famille Booth, toute fois, la villa était toujours aussi vide à mes yeux, six personnes ne remplissait pas les murs froids de cette maison de riches. Avec le temps, j'avais appris à vivre avec ces murs vide et les avaient remplis, du moin ceux de ma chambre. Ma chambre devait être la salle la plus vivante de cette endroit. Retrouvant d'un côté des photos de mon enfance jusqu'à aujourd'hui, puis des photos des acteurs qui avait fait tourner ma tête quand j'avais treize ans et puis un jour pour enrager mes parents, j'avais dessiner des conneries sur un de ses murs avec les Harewood durant une été il y a peut-être cinq ans. je n'avais pas voulu nettoyer puisque le résultat me rappelait des souvenirs qui me donnaient le sourire. Pourtant à son arrivée cette été, mes parents ne voulait pas que leur beau-fils aille à dormir dans cette "horreur" que j'adora. Alors, nous dormons dans la chambre d'invités. Si c'était de moi, j'aurais dormi seule dans ma chambre, mais ça semble étrange de jeunes mariés qui ne dorme pas dans le même lit.

Puis avec le temps, j'ai aimé l'idée de ne pas dormir avec lui dans cette chambre, puisque c'était moi monde à moi cette chambre, pas à lui et qu'il en faisait un peu parti parce que ce sont mes parents qui m'ont imposé ce mariage. En plus, on pouvait facilement avoir accès à cette chambre par dehors alors quand je suis seule, c'est dans cette chamre que je donne rendez-vous à Oakley. Ce que je venais de faire d'ailleurs. Mamaison était vide, il n'y avait que moi et ma femme de ménage malheureuse et cela avec raison. C'est bien parce qu'elle est notre femme de ménage depuis longtemps que je suis gentille avec celle-ci, sinon, personne ne la respecterait dans cette villa. Tout ça pour dire que je venais d'appeler Oakley pour lui demander s'il voulait passé. Il était disponible, donc c'était parfait. « Alors je t'attends dans ma chambre, à tout à l'heure. » Avais-je dis avant de me précipiter dans celle-ci. Puisque mes parents était là, je m'étais mis tout propre, dans une petite robe fleuries et de joli escarpins rose bonbons, nous étions sensé aller tous ensemble au restaurent hors de la ville, les deux familles réunis, mais tristement, j'ai eut un mal l'aise. Oui, je ne vous avais pas dit qu'en plus d'être mannequin à New-York, je suis actrice? Je joue la comédie depuis six moi, depuis mon mariage. Et étrangement, depuis mon retour ici, l'envie de joué me vient subitement. Pourquoi? Pour le voir lui, Okaley.

« Oh mon dieu, tu m'as fais peur, je me croyais seule ! » Avais-je presque crié à ma bonne copine qui venait me rendre une visite surprise. En réalité, je croyais que mon super époux était de retour et que c'était lui, c'est surtout pour cela que j'avais paniquer, la voir elle me faisait largement plaisir. « Oui, tu devrais les garder la prochaine fois, pas pour faire du bruit, mais parce qu'il sont sublime ! » Puis après lui avoir dit cela, j'envoya un texto rapidement au frère de ma copine ici présente. OUBLIE ÇA, je ne suis plus seule, je t'appelle plus tard. Était ce que je lui avais envoyé, j'étais heureuse de la voir, je l'aimais tant cette blondinette, mais je dois dire que l'idée de ne pas voir Oakley me décevait aussi. Je l'invita à s'asseoir avec moi sur mon lit et lui arracha les chaussures des mains. « Tu vas voir, on s'y habitue, bientôt, elles ne te feront plus mal du tout. » Était ce que j'avais dit pour clore le sujet des souliers. Ils avaient beau être sublime et j'avais beau en avoir des tonnes, je ne voyais que cette fille deux mois par années, les souliers n'étaient pas du tout mon sujet de conversation principale. « Alors, que me vaut l'honneur de cette visite surprise? » On pouvait parler de tout en réalité, tout sauf moi, puisque je n'étais pas capable de lui mentir, mais je devais lui cacher la relation entre son frère et moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunny-Carter Harewood
DON'T LOVE ME ♥ everywhere i'm looking now, i'm surrounded by your embrace
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 10/07/2010
Pseudo : sparklingdiamond
Copyright : PSYCHOZEE (avatar)
Citation : « i'm not in love, i just can't stop thinking about you. »

MessageSujet: Re: it's a man's world, but it would be nothing without lullaby and sunny. (PV)   Lun 12 Juil - 8:43


« Oh mon dieu, tu m'as fais peur, je me croyais seule ! » cria-t-elle en se retournant vivement. Je posai ma main sur mon thorax, ayant sursauté moi-même lorsqu'elle s'était mise à hurler - pas littéralement, mais bon, bref. Je m'approchai pieds nus dans la magnifique chambre de mon amie. Après lui avoir dit au sujet de mes chaussures, elle les complimenta. « Oui, tu devrais les garder la prochaine fois, pas pour faire du bruit, mais parce qu'il sont sublime ! » Elle se pencha ensuite d'une manière qu'elle croyait subtile et envoya un texto. Je ne m'attardai pas là-dessus et dès qu'elle eut reporté son attention sur moi, je fis mine de regarder mes souliers. Elle m'invita alors à m'asseoir sur son lit à ses cotés. Une invitation que je ne refusai évidemment pas, car papoter avec Lullaby dans sa chambre était toujours plus qu'agréable. En m'asseyant, mes yeux firent le tour de la pièce, et je vis alors les dessins que nous avions dessinés avec elle, Oakley, Ahàron et moi, ce qui laissa au passage un sourire nostalgique sur mes lèvres. Je posai ensuite mon regard sur ma meilleure amie. Je la voyais si peu souvent, elle était toujours occupée à cause de sa famille. Je profitais alors de ce moment, même si en même temps je n'étais pas seulement venue parce qu'elle me manquait, mais parce que je devais lui parler d'une chose très importante à mes yeux. Oakley.

« Tu vas voir, on s'y habitue, bientôt, elles ne te feront plus mal du tout. » « Ouais bon, en même temps je les ai mises pour m'y habituer, mais j'me demande comment font les femmes pour marcher avec ces trucs tous les jours. M'enfin. » On boucla alors le sujet chaussures Jimmy Choo et, comme si elle avait lu dans mes pensées, Lullaby passa directement au sujet de ma visite. « Alors, que me vaut l'honneur de cette visite surprise? » Je fis mine de réfléchir, car en fait c'était le cas. Je réfléchissais à la façon d'introduire le sujet, je ne voulais pas manquer de tact, et je ne voulais pas non plus avoir l'air de la soupçonner de quoi que ce soit. Finalement, dès que j'eus trouvé la façon de lui demander, je me prononçai. « En fait, tu vois, ces derniers temps, Oakley est très bizarre. Il est super déprimé, puis ensuite quand il revient à la maison il est trop heureux. Trop. Au début, je trouvais ça bizarre, mais quand je t'en ai parlé, tu as comme balayé le sujet. Tu saurais pas quelque chose ? Parce que je sais que toi et Oakley vous avez toujours été proches, genre comme toi et moi. Alors, je me demandais... est-ce que tu sais ce qui le rend comme ça ? Je m'inquiète réellement, j'aime pas voir mon frère comme ça. En plus il veut rien me dire, et Ahàron ne sait rien non plus... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby Forbes-Booth

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 10/07/2010
Pseudo : dreamer ou juju pour les intimes.
Copyright : foolish pleasure

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage: vingt-deux ans
Métier: mannequin
Relationships:

MessageSujet: Re: it's a man's world, but it would be nothing without lullaby and sunny. (PV)   Lun 12 Juil - 20:35

Je me sentais mal, terriblement mal, ma pauvre Sunny s'inquiétait pour son frère et je ne pouvais pas l'aider, puisque si je le faisais, je gâchais tout. C'est pas que je ne faisais pas confiance en Sunny, je savais qu'elle pouvait garder un secret, elle connaissait tout de moi sauf le fait que je voyais secrètement son jumeau puisque ce n'était pas mon mari que j'aimais, mais lui. Je passa ma main dans ma chevelure brune nerveusement, je le faisais régulièrement quand je ne savais pas où me mettre. J'allais parler quand mon téléphone cellulaire que j'avais déposé dans mon lit en m'assoyant sur celui-ci vibra, j'vais un SMS. Probablement Oakley qui me répondait quelque chose du genre, merde, pourquoi elle se pointe toujours au mauvais moment ma Sunny préférée, rappelle-moi quand tu seras seule. Je ne pris pas la peine de le lire, je ne pris même pas la peine de regarder dans la direction de mon portable. « Ça doit être Clyde qui veut savoir si je vais bien, j'avais pas envie de sortir ce soir, j'étais fatiguée alors je suis resté seule disant que je ne me sentais pas très bien, c'est pas important, je vais l'appeler plus tard. » Je me sentais encore plus mal de lui mentir comme ça, elle ne méritait pas cela. Je ne changeais tout de même pas de sujet, je devais lui répondre quelque chose de valable, je ne pouvais simplement pas lui répondre que je ne savais pas, j'avais déjà éviter cette conversation, si je continuais, elle verrait quelque chose.

« Tu sais, avec mon mariage et tout, je n'ai pas trop de temps pour moi, alors je n'ai pas vraiment vu ton frère cette été, quelque fois au bar, il avait l'air bien, mais on n'a pas trop parler. Peut-être que ses heures de travaille de lui plaisent pas, tu le connais, il est jamais heureux de se réveiller le matin, c'est peut-être ça? » Ce n'était pas super comme excuse et Sunny semblait vouloir en savoir plus, elle avait besoin de réponses à ses interrogations et ce que je faisais n'était pas vraiment digne d'une meilleure amie. Je la pris dans mes bras pour lui faire un câlin amical, peut-être que du réconfort l'aiderait un peu. « Ne t'inquiète pas Sunny, Oakley n'est pas stupide, il doit y avoir une explication sensé à ses humeurs, je suis certaine que tout est correct. » Même si j'essayais de me convaincre que rien de ce que je faisais était mal, je savais bien que ce l'était. Autant mentir à cette blondinette, que de voir son frère en secret et ainsi tromper mon mari.

« Si tu veux, je peux essayer d'aller le voir ce soir, il travaille? J'irai à sa rencontre et tenterai de lui faire cracher le morceau et t'en reparle demain? Peut-être qu'il voudra m'en parler à moi? » je savais bien pourquoi il agissait ainsi, je savais très bien qu'il travaillait et pour une fois que j'avais une raison valable d'aller le voir, je sauterais sur l'occasion, je n'aurais même pas à cacher à mon époux que j'allais voir un vielle ami pour rendre service à sa soeur qui s'inquiète pour lui. C'est sur que je n'irai pas que discuter avec lui, mais cette partie, je n'avais qu'à "oublier" de lui en faire part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: it's a man's world, but it would be nothing without lullaby and sunny. (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
it's a man's world, but it would be nothing without lullaby and sunny. (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats
» Sortie cinéma: "It's a Free World !"
» Petits personnages MINI WORLD
» World Names Profiler
» Panoramas and 3D Virual Tours of the Most Beautiful Places Around the World:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝BALM ON YOUR WOUNDS❞ :: REALITY AGAINST DREAM. :: Island Shores. :: Habitation Famille Forbes-
Sauter vers: