AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 KENDALL ✄ drink sangria in the park → over.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kendall Grayson
EARTHQUAKEi've murdered our love, i can taste it, this blood in my mouth.
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 11/07/2010
Pseudo : paweke.
Copyright : ©paweke;mediocrechick.

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage: 27 y/o.
Métier: POKER PLAYER/MÉCANO.
Relationships:

MessageSujet: KENDALL ✄ drink sangria in the park.   Dim 11 Juil - 8:11

Citation :




BY JANINE83

DREAM TAKES OVER.
Just a perfect day, problems all left alone,
weekenders on our own. It's such fun.
Just a perfect day, you made me forget myself.
I thought I was someone else, someone good.

❧ special details :
❄️ Nom et prénoms : Grayson, Kendall Nick.
❄️ Lieu et date de naissance : Orionpolis, Orchid Palms Island, Océanie/1er Novembre.
❄️ Profession/études : Après un parcours scolaire chaotique, Kendall sembla se calmer après l'obtention de son diplôme de fin d'année au lycée. Il étudia pendant trois ans dans une prestigieuse école de mathématiques mais au final, il usa de son talent naturel pour compter, calculer et analyser non pas à l'école mais plutôt dans les casinos et les cercles de jeux illicites. Aujourd'hui, il trempe ses mains dans le cambouis dans le port en aidant à la réparation et à la restauration de bateaux.
❄️ Groupe : Islanders. Même s'il a passé la moitié de sa vie à Londres, Kendall a du retourner bien malgré lui sur l'île d'Orchid Palms, là où il est né et où sont ses origines pour mieux s'y cacher.
❄️ Traits de caractères : Volontaire - énergique - soupçonneux - agressif - sensible - caustique - ironique - franc - passionné - possessif - jaloux - intelligent - manipulateur - menteur - torturé.

❧ mask falls :
❄️ Pseudo : Paweke/Api.
❄️ Avatar : Jackson Rathbone. cat
❄️ Où avez-vous trouvé le forum ? Bzzrt.
❄️ Commentaires ou dédicaces : Big up à Scochamps.I love you Et au forum. Cool


Dernière édition par Kendall Grayson le Dim 11 Juil - 9:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendall Grayson
EARTHQUAKEi've murdered our love, i can taste it, this blood in my mouth.
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 11/07/2010
Pseudo : paweke.
Copyright : ©paweke;mediocrechick.

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage: 27 y/o.
Métier: POKER PLAYER/MÉCANO.
Relationships:

MessageSujet: Re: KENDALL ✄ drink sangria in the park → over.   Dim 11 Juil - 8:11


BY PAWEKE
    ❧ poetic anecdote :
    Il faisait froid ce matin là. Il y avait aussi de la brume, un nuage blanc annonciateur d'une chute de neige dans les prochains jours qui survolait l'eau sombre de la Tamise. C'était un Quatorze Novembre très exactement. Kendall s'en souvenait avec précision parce qu'il avait la mémoire des dates, mais surtout celles qui s'associaient dans sa mémoire à un souvenir heureux. Il n'avait pas mis de gants, mais ne cessait de tirer comme un fou sur son pull over pour recouvrir ses mains de ses manches, soufflant dessus pour tenter de les réchauffer. Il remonta machinalement le col de sa veste, ajustant son épaisse écharpe grise autour de son cou. Quelques personnes passèrent devant lui, des jeunes de son âge, lui jetant un regard plutôt suspect alors qu'il attendait devant l'immense bâtisse en brique brune et aux statuts de marbre blanchâtres. Heureusement pour lui, il avait prévu un tshirt, une chemise, un sweat et un manteau pour l'attendre dans ce froid, sinon il aurait certainement fini dans un pub en attendant, commençant la soirée avec un irish coffee bien dosé. Il jeta un coup d'oeil rapide à sa montre, et redressa la tête : à ce moment là, elle sortit du bâtiment, descendant les marches immaculés en enfilant ses gants, jetant un regard aux alentours. Il esquissa un sourire, heureux que la brume britannique le cache, donnant ainsi à sa présence un effet théâtrale. Il s'approcha, et se planta en bas des marches, tandis qu'elle le vit enfin, un sourire fatigué se dessinant sur ses lèvres roses. « Vous attendez quelqu'un mademoiselle ? ». Il sortit les mains de ses poches, écartant légèrement les bras pour qu'elle puisse venir s'y blottir. Elle sauta la dernière marche, l'attrapant de ses bras à cou. « Normalement mon fiancé était censé venir me chercher, mais je crois que je vais plutôt partir avec vous » Ils s'avancèrent d'un même mouvement pour s'embrasser longuement, comme s'ils s'étaient séparés depuis huit mois, alors qu'en fait, cela ne faisait que huit heures qu'elle avait quitté leur lit. « Comment tu vas Artémise ? » murmura-t-il. Il adorait dire son prénom. Il pensait toujours à "elle", mais quand il parlait, il aimait le dire. Comme si cela marquait un socle de pierre brut d'une pierre blanche polie : Artémise était tout simplement à lui. « Mieux maintenant » répondit-elle. Il attrapa sa main, et elle lui suivit, alors qu'ils s'éloignaient de l'institut des Sciences et recherches. Elle avait eu un examen important ce matin là, tandis qu'il lui avait fait croire qu'il n'avait pas de cours ce matin là. En réalité, il en avait deux, mais à présent il passait plus de temps à user de ses talents de mathématiciens autrement qu'en cours. Il savait qu'elle se doutait de quelque chose parce qu'elle le connaissait, mais il se refusait de lui dire pour qu'elle puisse se soucier que de ses problèmes à elle, et non pas les siens. « Tu as envie de quoi ? » demanda-t-il, exerçant une légère pression sur sa main pour attirer son attention. Elle pinça ses lèvres, signe qu'elle réfléchissait, et finalement lâcha un soupire en blottissant sa tête au creux de son épaule. « Et si on s'achetait des croissants et qu'on retournait se coucher ? On pourrait regarder des films. Ou mieux tu me jouerais de la musique pendant que je prendrais un bain. » Kendall explosa de rire en secouant ses boucles brunes qui tombaient sur ses yeux. « Je te trouve drôlement exigeante » dit-il en arquant un sourcil. Elle se stoppa et l'obligea à s'arrêter : il s'exécuta et la regarda un long moment. « Tu sais Kendall, tu vas jurer de m'aimer pour le meilleur et pour le pire » Elle avait l'air grave. Puis, elle déposa un rapide baiser sur le coin de ses lèvres et haussa des épaules en dodelinant de la tête « Tu pourrais me remercier je te prépare déjà au pire ». Il hocha la tête, comme face à une catastrophe naturel et lâcha un lourd soupire « Je t'aime tu sais, mais tu vas vraiment finir par me rendre fou »



    « T'es dans de sales draps Grayson » Kendall déglutit, crachant le sang qui commençait à coaguler à l'intérieur de sa bouche, après le coup de poing que Nick Winston dit Hatchet lui avait assené. Debout devant lui, Tommy fumait un gros cigare en faisant les cent pas devant lui, faisant glisser entre ses doigts une longue chaîne semblable à un chapelet. Il lâchait des gros râle, comme s'il était atteint d'une maladie des poumons. « J'ai besoin de jours supplémentaires, je n'ai pas tout l'argent » cracha Kendall, ses ongles grattant par panique le sol terreux de la route. Les lampes de poches des hommes de main de Tommy scrutaient les environs, tandis que le jeune homme était assis à côté de sa voiture, une arme de calibre quarante cinq pointé à quelques mètres de son visage. Tommy balaya l'air d'un revers de main, l'air présomptueux. « Tu as cumulé en un an vingt mille livres de dette. Je doute que tu sois assez malin pour me les rembourser en un mois » siffla-t-il entre ses dents jaunis par le tabac. « Je vous ai déjà donné sept cent trois livres la semaine dernière ! » tempêta le jeune homme en fâcheuse posture. Tommy se mit à rire comme un fou, possédé par une entité démoniaque et pointa son cigare sur le visage de Kendall. « Tu te crois plus malin que moi ? Figure toi qu'il y a des caméras de surveillance dans mon casino Grayson. Et compter les cartes pour amasser de mon argent pour le rendre après, c'est se foutre de ma gueule » De colère, Tommy fit un signe à Hatchet qui brandit la cross de son arme pour l'abatre non loin de l'oreille de Kendall : sous l'impact il se mit à saigner, lâchant un hurlement strident. Tommy s'agenouilla devant lui. « Je ne voulais pas en arriver là Grayson, mais tu ne me laisses pas le choix. Si tu ne me rends pas mon fric, je vais être obliger de te m'en prendre à ce à quoi tu tiens » Il enfonça son gros doigt dans la poitrine de Kendall, faisant doubler les pulsations de son coeur en panique. « Je suis sûr que Artémise serait ravie que moi et mes hommes lui rendions visite » Un ricanement pervers collectif s'éleva soudain dans l'air oppressant, tous les hommes de main s'étant rassemblés autour d'eux. Kendall sentit son cerveau s'enflammer, ses idées se brouillées. « Si vous osez la toucher ... » « QUOI ? » s'énerva Tommy qui attrapa violemment l'arme de Hatchet qui était à côté pour la pointer sur le crâne de Kendall, ôtant la sécurité. « QU'EST CE QUE TU FERAS ? » Il y eut un long silence tandis que les deux hommes se défiaienmafieuxt du regard. Tommy pouvait tirer. Si cela pouvait sauver Artémise alors qu'il le fasse. Le prit une longue inspiration et se leva, puis fit un signe à ses hommes qui regagnèrent leurs berlines. Il tourna le dos à Kendall et lui lança : « Tu as trente jours pour me rembourser. Si je n'ai pas mon argent sur mon bureau à cette date, il vaudrait mieux pour toi que tu sois mort ».



    La menace de Tommy résonnait encore dans la tête de Kendall, telle une malédiction. Pourtant, sans le vouloir, l'homme lui avait donné la solution à son problème. Kendall ne pouvant pas rembourser, il devrait simplement mourir pour être en paix et sauver la femme qu'il aimait. Enfin, pas au sens littéral du terme. Il devrait se faire passer pour mort. Quitter Londres, sans laisser de traces, se faire oublier par tous, ses amis, ses profs, et même sa fiancée pour pouvoir les protéger de sa bêtise et de sa médiocrité. Kendall n'avait jamais été satisfait de sa vie : plutôt moyen sur tout ce qu'il faisait, il avait survécu avec le peu d'argent que sa bourse d'étude lui offrait, ne s'extrapolant jamais dans de belles perspectives d'avenir. Sauf que Artémise entra dans sa vie, et il eut une raison valable d'envisager un futur. Oui, au début, il vous le dira sans concession, il l'avait fait pour eux. Mais sur la fin, c'était devenu une drogue. Jouer, parier, et même dealer de l'herbe quand les feuilles de billets se transformaient en feuille de marijuana. Il le regrettait à présent, car à part l'argent et des problèmes, ça ne lui avait jamais rapporté une once de bonheur. Son sac à dos négligemment accroché à son épaule, il resta quelques secondes devant la commode de la chambre où se trouvaient poser des photos d'Artémise et lui. Il ne pouvait même pas en emporter une. Il devait prétendre à sa mort alors il ne fallait montrer aucun signe de départ. Il avait prit son sac à dos de cours, de l'argent pour s'acheter des vêtements, de la nourriture et un billet d'avion. Un billet pour Orchid Palms. Il n'avait aucune envie d'y retourner et pourtant c'était le seul endroit sur terre qu'il connaissait suffisamment pour se sentir en sécurité et pour s'y cacher. Par Dieu sait quel miracle, il avait réussi à dérober dans le laboratoire des sciences de son université des morceaux de peau usagés dans une poubelle, sûrement utilisés pour entraîner les premières années de médecine. Son plan était réglé comme une montre : il prendrait sa voiture, balancerait les restes humains sur le siège conducteur, et mettrait le feu à la voiture. Simple, efficace. Tout le monde y croira, surtout s'il réussit à quitter le pays avec des faux papiers. Au fond, c'était fou comment à Londres on pouvait aussi bien devenir un fugitif et un criminel, vu comment il était facile de se procurer le nécessaire. La seule chose la plus difficile, se serait de laisser derrière lui Artémise. Il s'était donné cinq ans avant de se décider à la contacter. Pour lui, il espérait qu'elle ne l'oublie pas et que malgré sa mort, elle continue de l'aimer jusqu'à ce qu'il revienne. Pour elle, il préférait qu'elle soit heureuse, qu'elle tourna la page et qu'elle trouve quelqu'un de respectable, de droit et qui mérite son amour.


Dernière édition par Kendall Grayson le Lun 12 Juil - 4:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenn Hoskins
STONE HEARTI know my saviour's love is real.
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 107
Pseudo : Giulia.
Copyright : Avatar ♦ psychozee ; Icons ♦ lj
Citation : ❝Le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit.❞

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage: 25 YO.
Métier: Agent de police.
Relationships:

MessageSujet: Re: KENDALL ✄ drink sangria in the park → over.   Dim 11 Juil - 8:12

Bienvenue parmi nous, je te réserve le beau Jackson. I love you
J'adore le pseudo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thunderbodies.1fr1.net
Charlotte Hampton
CHARLIEBEAR ✿ I’d give it to you if I had a heart. And we could go and never look back on
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 10/07/2010
Pseudo : GR
Copyright : geronimo thrill and ljs
Citation : I know you moved on. I know you physically gone. But I sware I still hear you calling my name ...

MessageSujet: Re: KENDALL ✄ drink sangria in the park → over.   Dim 11 Juil - 8:13

LOUISE I love you

(je suis enfin entrain de te répondre sur HIJNTIVD )

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Liones-Plastburg
SOMEWHERE OVER THE RAINBOWwe learn that love was a crual game
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 03/07/2010
Pseudo : Lightning Spades
Copyright : Jane

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage:
Métier:
Relationships:

MessageSujet: Re: KENDALL ✄ drink sangria in the park → over.   Dim 11 Juil - 8:14

Ha non, je sens qu'on va se détester No
Et Jackson qui est mon amour depuis quelques temps

_________________

TOO LATE, MY TIME HAS COME Sends shivers down my spine, body's aching all the time. Goodbye, ev'rybody, I've got to go. Gotta leave you all behind and face the truth. Mama, ooh, I don't want to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémise Grayson
OH!PRETTYgive my soul, give my soul, sing it free across the sea.
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 27
Pseudo : castiells
Copyright : castiells.
Citation : We meet people and fall in love and when we part they leave marks for us to remember them by. Our lovers sculpt us, they define us, for better or worse. ✩ georges in being human.

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage:
Métier:
Relationships:

MessageSujet: Re: KENDALL ✄ drink sangria in the park → over.   Dim 11 Juil - 8:14

MON AMOUR DE MA VIE.
JE T'AIME TELLEMENT.



RIEN QUE POUR TOI :