AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NATE&LEXIE • what a wicked game to play, to make me feel this way.

Aller en bas 
AuteurMessage
J. Lexie Jones

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 24
Pseudo : REMEMBERhope
Copyright : REMEMBERhope • marap • forgiven-faith@lj.

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage: 23 yo
Métier: Journaliste.
Relationships:

MessageSujet: NATE&LEXIE • what a wicked game to play, to make me feel this way.   Jeu 29 Juil - 12:34


© tumblr.


NATE&LEXIE •


« Tu veux bien garder James ce soir ? » que je demande à Nate. Faut vraiment que je sorte de la maison. Faire les courses c'est pas une activité qui compte parmi les sorties. « Pourquoi ? » je me tourne vers lui et je lui lance un regard qui exprime je sais pas trop quel sentiment. Un genre de mélange de "t'es con ou tu fais exprès ?" et de "parce que." « Je t'en pose des questions, moi ? Faut que je sorte de la maison, tu comprends ? Je fais mes articles pour le journal, ici. Je m'occupe de James quand t'es pas là. Et les seules fois où je sors, c'est quand je vais faire les courses... tu vois le truc ou pas du tout ? » Vu son regard, le pas du tout me paraît être le plus évident. M'enfin. « Tu veux sortir ? » qu'il me demande avec un sourire. Il a un truc derrière la tête, ça se voit dans son sourire et dans son regard. « Oui, pourquoi ? » il s'approche de moi et sourit. « Appelle tes parents, ce soir c'est eux qui gardent James. » Ah bon ? Pourquoi ? Si tu veux. J'hoche la tête positivement et je lui souris. Je prends mon téléphone et j'appelle ma mère. Elle me fait tout un sketch sur le fait qu'elle est sûre que Nate me plait – ce qui est faux – et qu'elle le trouve top – merci maman, mais évite de fantasmer sur Nate qui est le père de mon fils, ce serait pas mal –. Je m'en fous. Elle me dit aussi qu'elle est super heureuse de garder James, je m'en doutais. Pourvu qu'elle l'emmerde pas trop. J'veux pas que mon fils revienne avec un mal de tête affreux... ce serait genre l'horreur. Breeef. Elle me demande pourquoi il faut qu'elle le garde. Pourquoi je sors, avec qui, en quel honneur. Les questions qui me donnent envie de la tuer sur place, mais malheureusement on n'est pas dans la même pièce pour que je puisse l'égorger et c'est bien dommage. Nate se pose sur le canapé et il est mort de rire. Je dis des « oui maman. » puis « non maman. » des je sais pas aussi. J'ai envie de raccrocher, mais elle serait capable d'avoir une saute d'humeur à cause de la ménopause et ça me gonflerait encore plus. « D'accord, maman. Oui, à ce soir. Oui. Au revoir. Oui, oui. Promis. Au revoir... je raccroche. » je raccroche, soupire de soulagement et je vois Nate qui est toujours mort de rire. Je penche la tête de désespérément. Il me sourit. « Arrête de rire, c'est pas drôle. Elle est vraiment chiante, j'espère que mon père arrivera à la stopper quand elle emmerdera James, ce soir. » Il rigole encore plus. « T'es déjà venu chez moi, non ? » que je lui demande avec un air super sérieux. « Ouais et je trouve ta mère gentille. » là, c'est moi qui rigole. C'est normal qu'il la trouve gentille en fin de compte. « C'est normal, elle en pince pour toi. C'est pas de son âge, mais bon. Elle est super têtue. » Il arrête un peu de rire et reprend un peu de son sérieux. « C'est vrai ? » qu'il me demande avec une tête assez bizarre. Peut-être qu'il a peur qu'elle vienne le violer dans la nuit. « Ouais, elle t'adore et elle te trouve canon. » je le laisse dans le salon pour aller prévenir James qui va passer la pire soirée de sa vie avec sa tarée de grand-mère.

J'suis allongée parterre et j'pense au fait que ma mère doit drôlement emmerder mon fils. Le pauvre, je compatis avec lui par la pensée. S'il est comme moi, il supportera pas trop, mais s'il est pas comme moi, ça devrait être possible. J'ai jamais vraiment pu supporter ma mère, elle m'a toujours gonflé avec ses histoires. Heureusement que mon père était plus relaxant, sinon j'aurais fini par tuer ma mère, je crois. Je suis avec Nate à la rivière, on glande. Je sais pas pourquoi, mais en ce moment j'ai tendance à détester Nate, puis non et puis il me refait son truc de débile et je le déteste encore. J'sais pas pourquoi il joue comme un con avec moi, c'est vraiment pas sympa et pas juste. A l'origine, c'était et c'est surement toujours mon meilleur ami. Je me demande comment je fais pour le supporter parfois, mais c'est Nate, alors tout le monde finit par l'apprécier. Puis j'peux pas dire que je l'ai déjà vraiment haï. Même quand il me fait chier, mais vraiment, je dis que je le déteste, mais c'est pas vrai et ça se voit. Enfin bref. J'me lève et je vais dans l'eau. Je reste un peu sous l'eau. Et je pense au fait que Nate peut très bien recommencer à me faire son truc. Je te chauffe, puis je me casse. Il peut le faire là. On est que tous les deux, ouais mais non. La rivière est dans la 'forêt' et il sait très bien que je n'ai aucun sens de l'orientation, alors il ne le fera pas. J'sors la tête de l'eau et je regarde Nate, il est allongé parterre, comme une loque. Je sors de l'eau et je gicle l'eau de mes cheveux sur lui. Il lève la tête vers moi et je me rallonge sur le sol. Je ferme les yeux et j'évite de penser. Demain, je vais devoir aller au journal, ce qui veut dire que je vais devoir soit laisser Jamie à mes parents, soit à Nate, mais il sera surement pas là. Tant qu'il ne repart pas en voyage, ça va. Je trouve ça vraiment chiant quand il part pendant longtemps et qu'il ne revient que deux semaines. Parfois, je fais genre j'en ai rien à foutre, mais parfois ça me fait drôlement chier. Je lui dis que quand on se dispute, c'est le premier argument que je lui sors à chaque fois. Je trouve ça petit, mais je m'en tape. Il sait que j'ai raison, même s'il ne veut pas l'avouer. Je me redresse et je m'appuie sur mes mains pour tenir assise. Je sens le regard de Nate sur moi, mais je bouge pas. J'ai la flemme, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Heinsley

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 26
Pseudo : Mymz.
Copyright : Mistaken ♥

ALIVE OR DEAD
Âge du personnage: 25 ans
Métier: Homme d'affaires.
Relationships:

MessageSujet: Re: NATE&LEXIE • what a wicked game to play, to make me feel this way.   Lun 2 Aoû - 23:26


we're just ash in a jar...
So… soirée au lac. Jamie va rester avec les parents presque cinglés – non en fait c’est que sa mère – de Lexie. J’aime bien sa mère, malgré tout. Lexie me dit sans arrêt qu’elle m’aime et tout, et ce soir elle vient de confirmer le fait qu’elle me trouve mignon par-dessus ça. Ça doit faire des années, facile, que je vais chez les Jones. J’ai dormi là-bas à maintes reprises et quand j’avais pas envie de rentrer chez moi après des soirées arrosées pour pas me faire prendre par mon père, c’Lexie qui me couvrait. J’faisais la même chose pour elle. On a toujours été comme ça, le couple-ami qui se couvre de tout et qui a l’air d’un couple malgré tout ce qu’on fait pour prouver le contraire. Aujourd’hui, c’est encore pire. Impossible de dire à quelqu’un qu’on on est pas un couple, parce que quand viennent les explications du pourquoi du comment ça se fait que le bébé soit là et qu’on soit les parents, eh bien ça devient beaucoup plus complexe. Pour avoir un enfant, il faut baiser, et on s’est pas manqué, Jones et moi. Kyle doit sûrement me détester intérieurement, d’avoir gâché toutes ses chances avec la fille la plus chaude de l’île, comme il le dit si souvent. Tant pis pour sa gueule, c’est pas ma faute si j’ai pas su repousser Lexie quand elle mise à califourchon sur moi, pour s’être ensuite étalée de tout son long, corps nu contre le mien et… Putain, faut que j’arrête de faire ça, ce truc-là, fantasmer sur elle à tout bout de champ. Ça va finir par me rendre dingue. C’était pas comme ça avant, mais on dirait que ces temps-ci j’ai que ça en tête. En plus d’être en vacances, j’ai pas grand-chose à quoi penser d’autre, du coup j’suis coincé et j’arrête plus de réfléchir à notre situation. C’est vrai que notre bébé a 6 mois, et qu’avant ça, ça a pris 9 mois avant qu’il arrive, du coup ça fait 15 mois qu’on est dans cette situation… mais bordel, chaque fois j’me dis que j’aurais sûrement pas voulu changer le cours des événements. C’aurait été dur de se lever à côté de Lexie le lendemain et de rien pouvoir en tirer en échange. J’tente pas de profiter d’elle ni quoi que ce soit, c’est pas mon genre, j’aime pas faire de profit sur le dos d’mes amis. Ce que j’veux dire en fait, c’est que j’aurais sûrement quand même voulu avoir un gosse avec Lexie Jones. Je peux pas lui dire à haute voix, elle se foutrait de ma gueule et me dirait qu’elle a toujours su que j’la voyais de cette manière alors que c’est faux. Pas toujours, juste quelques fois, genre souvent, mais on s’en fout…

Nos affaires sont dans le coffre, le peu de marchandise qu’on trimballe pour aller au lac. Maman Jones avait l’air contente d’me voir et ça m’a fait bizarre à cause des trucs que Lexie m’avait dits juste avant. On arrive au lac et il fait noir, on installe quelques trucs un peu éparpillés et Lexie est plus rapide que moi pour se déshabiller et aller prendre un bain rapide de minuit. Je me contente de m’allonger et de réfléchir encore et encore… J’arrête plus, et j’ai l’impression que si j’continue d’empiler les événements ma tête va exploser. J’tente juste de m’expliquer la situation actuelle mais ça fonctionne pas tant. Je vis avec Lexie, c’est ma meilleure amie, on a un gosse, on est pas un couple, mes parents veulent que j’la marie. Si ses parents pensent la même chose c’est vraiment lame… C’pas la joie – alors là, vraiment pas – de s’les faire casser quand on nous pousse à faire un truc qu’on veut pas faire… ou qu’on va finir par faire éventuellement, mais pas maintenant. Déjà, va falloir que j’sache ce que j’ressens avant de me lancer. J’veux pas juste débarquer demain avec une bague et me faire rembarrer. Puis Lexie est intelligente, elle me verrait venir. Elle m’épousera certainement pas sur un coup de tête ou parce que c’est la meilleure chose qu’on puisse faire pour Jamie. Va encore falloir que j’joue au jeu que j’ai instauré depuis quelques semaines avec elle. C’est de cette méthode que j’me sers pour tenter de déchiffrer ce qu’elle ressent, ce qu’elle veut… Elle revient vers moi, d’ailleurs, parce que j’entends ses pas, et elle secoue ses cheveux complètement mouillés sur moi. Rira bien qui rira le dernier, Jones. J’ouvre les yeux et elle est déjà en position assise, accotée sur ses mains. Dommage, Lexie, j’aurais pu te laisser tranquille et continuer de réfléchir, mais j’en ai vraiment pas envie donc… Je me relève légèrement et attends qu’elle bronche et qu’elle se retourne vers moi. C’est pas le cas, elle fait exprès de pas me donner d’attention pour que je tente de l’avoir. Je tire un de ses bras et elle tombe directement par en arrière. Je place mon bras pour qu’elle atterrisse dessus et me penche au-dessus d’elle. J’suis à quelques centimètres de son visage et je pose mon regard dans le sien. J’aime tellement la déstabiliser en faisant ça, parce que je sais que ça fonctionne. Je me place mieux, histoire que j’sois presqu’allongé sur elle et je reste là quelques secondes, approchant lentement mon visage et l’embrassant dans le cou, avant de remonter jusqu’à la commissure de ses lèvres et de rester accroché là, même si j’ai clairement envie qu’elle prenne les rennes et qu’elle agisse, pour une fois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
NATE&LEXIE • what a wicked game to play, to make me feel this way.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Game of Thrones
» EPOXIA ORAGIS, projet jeu de combat Game Maker
» Développez du iOS grâce à Game Maker Studio! (c'est pas gagné...)
» Un jeu de gestion sur Game Maker, est-ce possible ?
» Qualité graphique de Game Maker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝BALM ON YOUR WOUNDS❞ :: REALITY AGAINST DREAM. :: Golden River.-
Sauter vers: